Assemblée Générale Annuelle 2018


OBJET: Avis de convocation à l’Assemblée Générale Annuelle 2018


Quand: Mardi, 28 août 2018 à 17h30
Où: La Tour à Bière, 2e étage, 517 Rue Racine E, Chicoutimi
Durée: 3 ½ heures – de 17h30 à 21h00

Ordre du Jour

1. Ouverture
2. États des lieux
3. Bilan d’activités
4. États financiers
5. Budget prévisionnel
6. Délibération sur l’avenir de Boréalisation
7. Élection du conseil d’administration
8. Fermeture


Une grande aire protégée dans le secteur des Montagnes Blanches a été annoncée par le gouvernement du Québec le 28 novembre 2017. Ce secteur est le coeur de notre campagne-phare en forêt boréale depuis la fondation de Boréalisation en 2014. Certes, l’aire protégée telle que proposée par le gouvernement à l’heure actuelle est imparfaite et des opportunités de bonification se présenteront sur le chemin vers l’obtention de son statut de protection permanente. Cela dit, nous pouvons nous réjouir, car le travail de mobilisation a porté fruit. Nous avons obtenu la création d’une aire protégée de 10 000 km2 dans l’habitat du caribou forestier. Cette importante victoire obtenue de haute lutte nous oblige maintenant une réflexion exhaustive sur l’avenir de Boréalisation.

Durant les quatre dernières années, Boréalisation s’est portée à la défense de deux autres secteurs prioritaires à la conservation: le fjord du Saguenay et les forêts de la rivière Péribonka. Dans ces deux cas, le travail n’est pas terminé. Des projets d’exportation industrielle menacent toujours la biodiversité du fjord du Saguenay et des coupes forestières sont envisagées aux abords de la rivière Péribonka.

Un autre changement majeur nous force à revoir nos perspectives d’avenir : le président et fondateur de Boréalisation, Philippe Dumont, annoncera son départ de la région du Saguenay et par le fait même, de l’organisme qu’il porte depuis les débuts. La poursuite de notre mission nécessite donc l’affluence de nouvelles forces vives. Cette assemblée générale sera décisive à cet effet. Nous sommes ouverts aux champs des possibles. Tout ce qui compte, c’est que continue la défense du territoire boréal dans toute sa diversité biologique et culturelle. À nous de choisir la forme que prendra la suite.

En espérant vous voir nombreuses et nombreux pour échanger, se rencontrer et discuter du rôle et de l’avenir de Boréalisation !

Le Conseil d’administration de Boréalisation

Philippe Dumont
Annick Ouellet
Anouk Nadeau-Farley
Chantal Goupil
Olivier Bouchard-Lamontagne


Documents:
Convocation en PDF